L’impact de la politique sur les décideurs informatiques dans les médias

Par Eric Pernot, Responsable Marketing de GTT

99% des décideurs informatiques du secteur des Médias et du divertissement estiment que l’incertitude politique en Europe a eu un impact sur leurs choix technologiques

C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par Coleman Parkes pour le compte d’Interoute en septembre 2017, auprès de 820 décideurs informatiques européens, dont 120 exerçant dans le secteur des médias et du divertissement. 38% des décideurs informatiques travaillant dans ce secteur déclarent qu’ils ont favorisé les applications dans le cloud pour gagner en flexibilité et pouvoir s’adapter aux changements ambiants. 32% disent que ce contexte d’instabilité les a bridés dans des projets informatiques à longs termes et 29% affirment qu’ils ont envie d’adopter une infrastructure cloud hybride permettant de faire cohabiter anciennes et nouvelles applications.

Par ailleurs lorsque la question a été posée de savoir si le Brexit pouvait être une opportunité pour leur entreprise, 60% des décideurs de ce secteur ont répondu par l’affirmative, moins que dans les autres secteurs. 66% pensent qu’il peut conduire à une dissolution de l’Union Européenne.

Le secteur des médias et du divertissement fait partie des secteurs les plus confiants dans la mise en place de leur transformation digitale, avec les fournisseurs de logiciels et l’industrie. 38% disent avoir intégré que leur paysage concurrentiel évoluait et qu’ils devaient adopter une infrastructure qui permette de s’adapter. 26% disent adopter une démarche de transformation digitale pour se démarquer des concurrents. 21% assurent avoir suspendu les budgets en attendant que la situation du Royaume-Uni s’éclaircisse, et 15% se concentrent sur ce qu’ils savent faire de mieux en ces temps d’incertitude politique, en menant tout de même quelques projets de transformation digitale.

Les motivations des décideurs informatiques du secteur des médias et du divertissement pour la transformation digitale sont :

  1. La réduction des coûts (48%)
  2. L’amélioration de l’expérience client (47%)
  3. L’innovation (42%)
  4. L’amélioration de l’expérience des collaborateurs (41%)
  5. La préférence pour les solutions cloud (36%)
  6. La mondialisation de leur infrastructure (35%)
  7. L’envie de mener une stratégie de cloud hybride permettant de faire dialoguer anciennes et nouvelles applications (28%)

Concernant les freins à la mise en place d’une transformation digitale, l’incertitude géopolitique arrive en tête avec 57% des suffrages chez les décideurs informatiques travaillant dans les médias ou le divertissement, suivie par le manque de talents disponibles (52%) et la difficulté d’intégrer les anciennes applications avec les nouvelles (52%), le coût (50%), le manque d’agilité de leur structure (45%) et le manque de consensus au sein de leur direction (44%).

%d blogueurs aiment cette page :