La réalité de la prise en charge de la 4G LTE par le SD-WAN pour le secteur médical

silver peak - pierre langlois
Par Pierre Langlois, Country Manager France, chez Silver Peak

 Alors que le sujet de la 5G — la cinquième génération de standard pour la téléphonie mobile — est le sujet le plus brûlant des débats actuels sur les réseaux sans-fil, le marché pense déjà à la génération suivante. Un standard plus ancien, la 4G LTE (Long Term Evolution), poursuit même son expansion. En effet, selon la GSM Association, 710 opérateurs ont déployé la 4G LTE dans 217 pays, touchant ainsi 83 % de la population mondiale.

L’évolution de la 4G transforme l’industrie mobile et prépare le terrain pour l’avènement de la 5G. Il estime également qu’il est important de se pencher dès à présent sur les solutions métiers 4G LTE actuelles, afin d’en comprendre les enjeux, ainsi que les possibilités qu’elles présentent pour les connexions réseaux des organisations, notamment dans le secteur de la santé.

La connectivité mobile est de plus en plus intégrée au SD-WAN, de même que les services MPLS et WAN à large bande. Dans ce contexte, la 4G LTE représente une alternative de transport très attrayante, en tant que solution de secours ou même en tant qu’élément actif du mix de transport WAN, pour connecter les utilisateurs aux applications métier critiques ; et, dans certains cas, elle peut être le seul choix dans des zones où les lignes fixes ne sont pas disponibles ou accessibles.

De plus, un SD-WAN peut optimiser la connectivité 4G LTE, et apporter des niveaux de performance et de disponibilité inédits aux applications professionnelles mobiles, en sélectionnant le meilleur accès disponible sur plusieurs connexions 4G LTE. En outre, la technologie 4G LTE permet d’accroître les performances et la disponibilité des applications des entreprises. Ces dernières peuvent en effet disposer d’une solution leur permettant d’intégrer un ou plusieurs services 4G à moindre coût, dans tout déploiement de plateforme SD-WAN. Toutes les capacités de la plateforme sont alors prises en charge sur les liaisons LTE, y compris la liaison par paquets, le contrôle dynamique et le conditionnement du chemin. Elles bénéficient alors de performances applicatives constantes et toujours disponibles, même en cas de panne ou de service dégradé. Elles peuvent enfin s’appuyer sur un outil d’orchestration afin de prioriser l’utilisation de la bande passante LTE en fonction des besoins des succursales et applications.

Ces avantages sont clés dans de nombreuses industries, dont le secteur de la santé. Une solution de télémédecine qui s’appuie sur la 4G LTE permet par exemple aux premiers secours de se connecter aux médecins, sur les lieux d’un accident. Ils leur communiquent alors les statuts vitaux des victimes au moyen d’une vidéo en temps réel. Cela peut se faire partout et à n’importe quel moment, et permet ainsi d’améliorer et d’accélérer considérablement les soins d’urgence prodigués aux patients. Si le matériel de secours est équipé de deux services LTE issus de deux opérateurs différents, la plateforme SD-WAN en place peut alors surveiller en permanence les services 4G LTE sous-jacents pour tout risque de perte, de latence et d’instabilité des paquets. En cas de panne de transport ou de coupure de courant, l’outil déclenche automatiquement un basculement en moins d’une seconde afin que les connexions voix, vidéo et données se poursuivent sans interruption sur le service 4G actif. En reliant les deux liaisons LTE avec un réseau SD-WAN, le service de santé peut alors obtenir une qualité de signal globale de plus de 90 % ; ce qui permet à la télémédecine mobile d’atteindre des zones qui auraient été inaccessibles par le passé, en raison de la faible puissance du signal.

En résumé, l’adoption de la 4G LTE est une réalité. Les fournisseurs de services profitent des avantages distincts du SD-WAN pour offrir des services SD-WAN managés qui exploitent la technologie 4G LTE. Alors que la course à la 5G se poursuit, les fournisseurs de services sont bien décidés à générer de nouvelles sources de revenus pour capitaliser leurs investissements initiaux. En effet, le SD-WAN est l’une des technologies qui aidera les fournisseurs de services à passer de la 4G à la 5G et permettra la monétisation d’une nouvelle vague de services 5G infogérés. Appliqué à un secteur comme la santé, cela permettra de répondre, dans une certaine mesure, à la problématique des déserts médicaux.

%d blogueurs aiment cette page :