Le rôle crucial du SD-WAN pour l’Internet des Objets

silver peak - pierre langlois

Une exclusivité Les-Experts.tech

Par Pierre Langlois, Country Manager France, chez Silver Peak

L’internet des objets (en anglais Internet of Things – IoT) est partout, et son usage se développe rapidement. D’une part, les gouvernements l’utilisent pour construire des villes intelligentes (smart cities) et des entreprises innovantes se développent grâce à lui. D’autre part, les consommateurs bénéficient de cette technologie, avec un nombre croissant d’objets connectés dans leurs foyers, ainsi que dans leurs véhicules, rendus de plus en plus autonomes et intelligents. Selon des analystes, plus de 20 milliards d’appareils IoT seront connectés d’ici 2020 ; soit 2,5 fois plus d’objets connectés que les 8 milliards estimés par IDC en 2017.

 

Les entreprises de production dépensent le plus dans l’IoT, tandis que la santé connait la croissance la plus importante en objets connectés. D’ici 2020, 50 % les investissements dans l’IoT seront faits par les entreprises de production, de transport, de logistique et celles de services.

La croissance de l’internet des objets est portée par la promesse des analyses de données qui conduiront, à terme, vers une efficacité et une satisfaction client renforcées. Les cas de croissance de l’IoT les plus représentatifs sont l’auto-optimisation de la production, la maintenance prédictive et la gestion automatique des stocks.

De manière générale, l’architecture IoT comprend des capteurs qui collectent et transmettent des données (température, vitesse, humidité, ou encore flux vidéo) à partir de produits tels que des voitures, des camions, ou encore des machines connectées à internet. Les données collectées sont ensuite analysées, et les données brutes traduites en informations exploitables pour les entreprises, qui peuvent alors agir sur ces dernières. De plus, à des niveaux plus avancés, l’apprentissage automatique (machine learning) et les algorithmes d’intelligence artificielle (IA) apprennent de ces informations, s’adaptent et agissent en conséquence.

IDC estime que d’ici 2025, plus de 75 milliards d’objets seront connectés. D’ici là, près d’un quart des 163 zettaoctets de données projetées dans le monde (soit 163 trillions de giga-octets) auront été créées en temps réel, et en grande majorité par des dispositifs IoT. Cette quantité massive d’informations entraînera une augmentation exponentielle du trafic sur l’infrastructure réseau ; ce qui nécessitera une puissance de traitement considérable pour les extraire et les utiliser. Parallèlement, cette augmentation du volume de données créera de nouveaux points d’entrée potentiels dans le réseau, et par conséquent des risques croissants de sécurité. Enfin, la gestion de l’ensemble de l’infrastructure nécessitera une meilleure orchestration des règles ainsi que des moyens de rationaliser les opérations en cours.

 

Comment le SD-WAN rend-il les initiatives IoT possibles ?

Une plateforme SD-WAN doit comporter trois éléments clés : la visibilité, la sécurité et l’agilité.

 

  • Visibilité : la visibilité en temps réel du réseau est essentielle. Elle élimine les incertitudes liées à la résolution rapide des problèmes et permet aux entreprises de fonctionner plus efficacement en accélérant le dépannage et en appliquant des mesures préventives. De plus, un DSI est capable d’extraire des métriques et de voir la bande passante consommée par n’importe quelle application IoT.
  • Sécurité : Le trafic IoT doit être isolé de celui des autres applications. Le service IT doit réduire la surface d’attaque potentielle susceptible d’être exposée au trafic de périphériques IoT. En outre, le réseau doit continuer de fournir un autre trafic d’application en cas de fusion d’une liaison WAN provoquée par une attaque par déni de service (DDoS).
  • Agilité : Avec le nombre croissant d’appareils, d’applications et d’utilisateurs connectés ; les organisations ont besoin d’une approche d’orchestration complète, intelligente et centralisée qui s’adapte en permanence pour offrir la meilleure expérience à l’entreprise et aux utilisateurs.

 

 

Capacités du SD-WAN pour l’IoT

Disposer d’un moteur de visibilité en temps réel intégré offre aux équipes IT une capacité d’observation complète des performances du réseau et des applications. Les appliances SD-WAN déployées dans les succursales envoient ensuite les informations à la plateforme centralisée. Les données sont ainsi collectées et centralisées dans un tableau de bord de gestion, et deviennent une source de données opérationnelles permettant au service IT de lire et de voir ce qui s’est passé à une heure et à un endroit spécifique.

Par ailleurs, une zone de trafic IoT peut être créée sur le réseau local ou pour les succursales. Le trafic IoT est ensuite cartographié, du WAN vers le datacenter ou le cloud, où les données seront traitées. La segmentation basée sur les zones est réalisée de manière simplifiée et automatisée dans l’interface de gestion globale de la plateforme SD-WAN. En cas d’analyse supplémentaire du trafic, l’équipe IT peut basculer vers un autre service de sécurité. Cette approche présente plusieurs avantages clés : le service informatique peut appliquer facilement et rapidement des règles de segmentation, la segmentation atténue la surface d’attaque, et l’IT évite des dépenses de sécurité supplémentaires.

Le SD-WAN joue un rôle fondamental dans l’adoption de l’IoT par les entreprises, mais, in fine, le choix de la plateforme SD-WAN appropriée est encore plus crucial pour que les entreprises puissent optimiser leurs opérations.

%d blogueurs aiment cette page :