Phishing et applications malveillantes, premières menaces sur les données consommateurs

Le phishing reste la première arme des hackers pour pirater les données des consommateurs. Le nouveau RSA Fraud Report souligne les cybermenaces pour les utilisateurs

 

RSA, leader mondial de la cybersécurité et fournisseur de solutions de Business-Driven Security™ visant à aider les décideurs à appréhender les risques digitaux, vient de dévoiler la nouvelle édition de son RSA Fraud Report trimestriel, produit par le RSA Fraud and Risk Intelligence team :

  • 49 % des fraudes au dernier trimestre passent par le phishing (+25 % par rapport au trimestre précédent). Avec, en particulier, l’Espagne qui a subi une hausse très importante (+178%) suite au lancement d’un nouveau système de transfert interbancaire. Le Canada était par ailleurs le pays le plus visé par les attaques de phishing.

 

Voici quelles sont les autres découvertes de ce rapport :

  • Le phishing est en augmentation constante. Avec +12% par rapport à 2017, cela reste la technique privilégiée des criminels. La prudence reste donc de mise pour tout mail d’origine douteuse vous demandant de cliquer un lien pour valider des données personnelles.
  • Le mobile reste le premier canal de fraude sur les transactions, avec une augmentation de 27 % par rapport à 2017.
  • Une augmentation de 11 % des applications frauduleuses par rapport au trimestre précédent (22 % du total des attaques). Sur le quatrième trimestre, RSA a détecté pas moins de 10 390 applications illégitimes.
  • 15 % de Brand abuse (sites frauduleux, sites fantômes, usurpation sur les réseaux sociaux).
  • 14 % via des chevaux de Troie / malwares en particulier des applications visant les données financières des utilisateurs.

 

On peut également constater que :

  • RSA a décompté 48 148 cyberattaques à travers le monde durant le quatrième trimestre.
  • Le montant moyen d’un achat frauduleux sur carte bleue est de $ 396 dollars, alors que le montant moyen d’une transaction sur carte se monte à $ 154 pour l’Europe.
  • Plus de 4,9 millions de cartes de paiement ont éhé hackées pour le seul mois de décembre 2018
%d blogueurs aiment cette page :