Une formation réussie, pas uniquement une simple histoire de contenu

rise up - guillaume blachon
Par Guillaume Blachon, CTO chez Rise Up

La formation est aujourd’hui un sujet stratégique pour l’ensemble des acteurs économiques, TPE, PME, ETI et grands comptes. Toutes les structures sont aujourd’hui en quête de mettre en place des campagnes de formations performantes qui permettront à leurs collaborateurs d’accéder à de nouvelles expertises et de renforcer leur employabilité tout au long de leur carrière.

 

Mais mettre en place une telle démarche n’est pas nécessairement simple à réaliser. En effet, déployer une campagne de formation à grande échelle dans des structures décentralisées est un réel défi pour les Directions des ressources humaines. Mais comment faire pour franchir simplement cet obstacle et positionner son projet comme une réussite opérationnelle concrète ?

 

Quand le digital fait évoluer les modèles traditionnels

Incontestablement, le digital va créer de nouveaux réflexes et permettre de repenser en profondeur la gestion des formations que nous connaissons. Cette transformation avait notamment commencé il y a quelques années avec le développement des contenus e-learning. Désormais les entreprises en attendent plus et souhaitent surtout industrialiser la gestion de leurs campagnes et en mesurer l’efficacité et l’engagement de leurs collaborateurs. C’est notamment dans ce contexte que l’approche LMS (Learning Management Systems) connait aujourd’hui une forte croissance pour gérer plusieurs espaces distincts (collaborateurs, partenaires, clients) depuis un point central.

 

Ne pas se limiter à un format

A ce sujet, il est important de ne pas s’enfermer sur un format unique de formation : digital ou présentiel. En ce sens, l’approche de Blended Learning parait désormais se banaliser pour devenir un véritable must have au sein des Directions des Ressources Humaines. Très performant, ce dispositif doit tout de même être encadré. C’est en ce sens qu’il est fondamental de pouvoir piloter ces campagnes depuis un point central, mais aussi d’analyser précisément l’impact des campagnes sur les personnes formées. Attention donc à prendre en compte ce point clé pour positionner la notion de pilotage et pas uniquement de contenus comme un critère stratégique de réussite de son projet.

 

Le sujet de la formation est donc aujourd’hui en pleine mutation et va continuer d’évoluer en raison de la transformation rapide des métiers qui demandent d’intégrer régulièrement de nouvelles compétences. Dans ce contexte, il y a fort à parier que l’un des sujets qui permettront de renforcer l’efficacité des formations sera lié à leur bon pilotage et pas uniquement à la qualité des contenus.

%d blogueurs aiment cette page :