les entreprises françaises voient de nombreux avantages à automatiser leurs processus

Etude par UiPath et IDC FRance

UiPath, le leader de l’automatisation robotisée des processus (RPA), a collaboré à une nouvelle étude avec IDC France, qui dresse un état des lieux de l’automatisation des tâches et des processus dans les entreprises françaises. L’enquête a été menée auprès de 78 directions informatiques et 93 directions métier d’entreprises françaises des secteurs privé et public dont l’effectif est d’au moins 500 personnes. Elle constate que près de 2/3 des entreprises (64%) considèrent l’automatisation des opérations, qui sont encore réalisées manuellement, comme un sujet important voire prioritaire. L’étude dévoile également que 74% des entreprises connaissant le RPA (Robotic Process Automatisation) ont déjà engagé une réflexion ou un projet quant à son intégration.

Les entreprises sont conscientes des bénéfices mais sont en attente de solutions d’automatisation simples à mettre en œuvre et abordables financièrement pour accélérer leurs projets de RPA. IDC table sur une multiplication par cinq des dépenses des entreprises françaises en logiciels RPA entre 2018 et 2022 ; une croissance particulièrement soutenue qui permettra à ce marché d’atteindre 149 millions d’euros à cet horizon.

 

Près de 2/3 des entreprises accordent une forte importance à l’automatisation des processus métier

0000
Potentiel d’automatisation des processus métier Comment jugez-vous le potentiel qu’offre votre département en matière d’automatisation d’opérations répétitives qui sont encore effectuées manuellement sur ordinateur ?

L’automatisation des processus connaît une forte croissance. Pour 64% des directions informatiques étudiées, l’automatisation des processus métier est importante et 21% en font même une priorité. Elles sont 52% à estimer que leur entreprise offre un fort voire très fort potentiel en la matière.

En effet, plus de la moitié des processus métier reste à automatiser dans 29% des entreprises. Cette part devrait chuter à 14% d’ici deux ans, prouvant ainsi que les organisations se montrent de plus en plus volontaires à l’intégration de cette technologie.

Pour 45% des directions métier interrogées, beaucoup reste à faire en la matière dans leur département. Selon les déclarations informatiques, la Finance et les Ressources Humaines sont les départements ayant encore le plus de potentiel en matière d’automatisation des processus métier.

 

Les solutions de RPA suscitent un fort intérêt

Après présentation du RPA aux entreprises qui n’en avaient jamais entendu parler, 42% des directions informatiques et 41% des directions métier se sont montrées intéressées. Peu d’entreprises ayant déjà entendu parler du RPA y restent insensibles : 74% des directions informatiques et 65% des directions métier familières à cette technologie ont engagé une réflexion en la matière. Une majorité d’entreprises (54%) en sont au stade de la réflexion et de la compréhension du sujet, 17% ont déjà franchi le pas et 3% l’expérimentent à travers un POC (Proof of Concept) ou un projet pilote. Côté métiers, 1/4 des directions utilisent déjà le RPA et 6% sont en voie de le déployer.

00000

 

Les entreprises conscientes des nombreux avantages du RPA

Les entreprises françaises interrogées voient un large éventail de bénéfices à l’intégration du RPA, par exemple:

0000000.png

Pour les directions informatiques la combinaison « délai, facilité, coût » arrive en tête des bénéfices attendus du RPA par rapport aux projets d’intégration classiques. Par ailleurs, 1 direction IT sur 5 voit également dans le RPA la possibilité d’optimiser l’utilisation des licences applicatives, un robot saisissant bien plus d’opérations qu’un humain.

 

En conclusion, les solutions de RPA représentent une alternative plus facile et moins coûteuse à mettre en œuvre qu’un projet d’intégration applicative classique. Les deux prochaines années devraient annoncer un virage vers la transition numérique des entreprises, l’automatisation apparaissant nettement comme une préoccupation importante des entreprises françaises. 

 

L’étude démontre finalement que l’adoption du RPA devrait s’accélérer au même titre que sa diffusion au sein des métiers. En effet, les témoignages clients de UiPath recueillis par IDC, montrent qu’une fois utilisée par un métier, le RPA génère rapidement de nouveaux projets au sein des autres départements et favorise également l’émergence de nouveaux cas d’usage.

%d blogueurs aiment cette page :