96 % des entreprises françaises ont investi sur des projets d’automatisation en 2019, mais avec un manque de stratégie et de compétences

usage
Etude par ABBYY

Un quart des entreprises françaises (25 %) ont investi plus de 300 000 euros dans des projets reposant sur l’intelligence artificielle en 2019.

ABBYY, le spécialiste de solutions et de services de traitement intelligent du contenu, dévoile les conclusions de son étude portant sur l’adoption des technologies d’automatisation par les entreprises française.

Selon l’étude réalisée par ABBYY, plus de la moitié des entreprises française constatent une amélioration de leur efficacité en adoptant une stratégie d’automatisation (53 %). La tendance est particulièrement marquée pour les entreprises qui mettent en place des processus d’automatisation de contenu (59 %). Concrètement, l’automatisation de contenu est une technologie qui aide les spécialistes du numérique à donner du sens au contenu de l’entreprise pour prendre des décisions commerciales plus éclairées.

Les technologies d’automatisation de contenu permettent l’amélioration de la rentabilité des entreprises en augmentant la productivité des équipes, et ce, davantage que les autres méthodes d’automatisation. De surcroît, l’enquête démontre que les résultats enregistrés par les entreprises faisant appel à ces technologies dépassent leurs espérances initiales.

unnamed
Graphique récapitulatif des domaines dans lesquels les entreprises ont implémenté des technologies d’automatisation

 

64 % des décideurs IT interrogés estiment que les collaborateurs de leur entreprise ne sont pas suffisamment formés aux technologies de l’automatisation. Plus surprenants, un quart (24 %) des décideurs IT dont l’entreprise n’a pas investi dans ces technologies confient douter du retour sur investissement.

Les résultats de l’étude témoignent par ailleurs d’un manque d’information des décideurs IT sur les bénéfices apportés par les technologies reposant sur l’IA. Un enseignement appuyé par le fait qu’1 collaborateur sur 6 (15 %) déclare que son entreprise ne dispose pas d’une stratégie IA ou indique ne pas le savoir (15 %). Enfin, pour près de trois quarts des entreprises françaises, le planning de leur stratégie IA ne s’étend pas sur une période qui va au-delà de 5 ans (69 %).

 

« La mise en œuvre d’une stratégie d’automatisation requiert un investissement financier conséquent, un programme de formation des équipes, et ce, dans le cadre d’une approche à long terme. L’étude indique que les entreprises ne forment pas suffisamment leurs collaborateurs aux technologies de l’automatisation, négligeant ainsi des compétences qui sont devenues essentielles. Un écueil qui explique également pourquoi les avantages apportés par les technologies d’automatisation sont sous-exploités en France aujourd’hui. », explique Cédric Hubert, directeur Europe chez ABBYY.

 

Les solutions implémentées au sein des entreprises doivent être personnalisées en fonction de leurs propres besoins. Pour ce faire, les entreprises peuvent collaborer avec des prestataires ayant l’expertise adéquate pour les accompagner et les former.

Aujourd’hui les acteurs du secteur de l’automatisation doivent s’affranchir des barrières à l’adoption de l’intelligence artificielle. Cela passe par le développement de plateformes et de solutions simples à utiliser et à implémenter.

 

« Bon nombre d’entreprises ne mettent pas en place un dispositif de formation permettant à leurs équipes de bénéficier d’une bonne compréhension des avantages offerts par les technologies d’automatisation. Ce faisant, celles-ci se privent d’innovations permettant l’accélération de leur transformation numérique. », ajoute Cédric Hubert, directeur Europe de ABBYY.

 

Méthodologie

Cette étude a été conduite par ABBYY en mai 2019 en partenariat avec le cabinet 3Gem auprès d’un panel de 500 décideurs IT Français.

%d blogueurs aiment cette page :