lun. Mai 25th, 2020

Faire coexister des environnements de messagerie hétérogènes : une donnée stratégique pour les DSI

Par Christophe MARGAINE chez Cloudiway

Ces dernières années, les opérations de fusion-acquisition se sont très fortement accélérées, notamment pour les grands comptes, et ont fait apparaître des entreprises étendues. Dans ce contexte, les DSI se trouvent confrontées à une problématique stratégique : faire cohabiter des environnements de messagerie hétérogènes. Alors, comment faire pour ne pas impacter les utilisateurs dans leur quotidien ?

Faire cohabiter des environnements de messagerie et simplifier les processus de migration

Sur ce point, rappelons tout d’abord que la migration vers un environnement unique ne s’improvise pas et nécessite de prendre son temps et de s’appuyer sur les bons outils. Rappelons que cette étape est stratégique et qu’elle peut avoir des conséquences importantes allant jusqu’à la perte de données si elle est mal menée. Il convient donc de déployer des dispositifs permettant de continuer à travailler « normalement » et sans rupture d’exploitation avant de lancer ces projets de migration.

C’est précisément dans ce contexte que les solutions qui permettent de faire cohabiter des messageries hétérogènes doivent être étudiées avec la plus grande attention. Grâce à ces dernières, les collaborateurs peuvent continuer à travailler sans être gênés dans leurs opérations. L’entreprise peut ainsi continuer à mener à bien ses missions sans perte de productivité ni de qualité.

Comme nous l’avons vu, ces opérations nécessitent d’être absolument indolores pour les collaborateurs et sans impact sur la performance des environnements et solutions utilisées. Les utilisateurs pourront dès lors réaliser des actions courantes de manière totalement transparente : gestion des calendriers et agendas (Free/Busy), possibilité pour les utilisateurs de recevoir/envoyer des mails lors de la migration, etc. Ainsi, l’interopérabilité entre les systèmes sera une réalité concrète. Mettre en œuvre des dispositifs de coexistence, traditionnellement proposés en Cloud, permet donc de faire cohabiter rapidement des messageries hétérogènes et de préparer sereinement et en toute simplicité sa migration dans un contexte étendu.

Une réponse aux attentes des grandes entreprises

Au regard de ces éléments, on comprend parfaitement que ce sujet se positionne aujourd’hui dans le top 3 des priorités des DSI des grandes entreprises. Loin d’être un concept, la coexistence est une réalité concrète désormais abordée à grande échelle. On remarque d’ailleurs que nombre d’ESN se penchent aujourd’hui sur cette question et outillent leurs démarches pour réussir avec succès leurs projets, notamment ceux qui concernent plusieurs milliers de postes.

Une chose est sûre, ce type de projet ne pourra être mené avec succès qu’en s’appuyant sur une approche réellement industrielle qui garantira performance, confort de travail et sécurité.

%d blogueurs aiment cette page :