La co-innovation : un sujet stratégique pour les éditeurs ERP

 Par Eric Wolfarth, Directeur Général d'Eureka Solutions

Présenté il y a quelques années comme un sujet en érosion progressive, l’ERP occupe toujours le devant de la scène et continue de mobiliser les Directions des systèmes d’information des entreprises qui doivent mener à bien leur transformation digitale en modernisant leurs processus historiques. Dans ce contexte, l’ERP joue un rôle de premier plan en se positionnant comme la colonne vertébrale des systèmes d’information. Mais où en sommes-nous sur le marché de l’ERP et comment doit-il évoluer ces prochaines années pour répondre aux nouveaux usages ?

 

Repenser et compléter les approches historiques

Concrètement, il ne s’agit pas de remplacer les ERP, mais de leur donner une nouvelle dimension en intégrant les nouveaux champs du possible offerts par des technologies de nouvelle génération. L’idée est tout simplement d’associer le meilleur de deux mondes en prenant en compte les notions de « pérennité » offertes par les plateformes ERP et les innovations que nous voyons déferler ces derniers mois. Nous pouvons évoquer notamment l’Intelligence artificielle, le machine learning ou encore la blockchain sur les aspects liés à la sécurité.

 

Intégrer l’innovation dans l’ERP

Se pose alors la question de savoir comment intégrer toutes ces innovations dans l’ERP. Sur ce point, plusieurs écoles existent. Développer tout en interne ou s’entourer d’un écosystème de partenaires. Ces approches diamétralement opposées amènent à opter pour des stratégies différentes. De manière globale, tout faire en interne est une option, mais implique des coûts très importants, d’investir sur de nouveaux experts, etc. Cela peut amener un manque de réactivité et ne pas permettre d’être agile et réactif pour répondre rapidement aux besoins du marché.

 

Miser sur l’intelligence collective et les partenariats durables

Sur ce point, il est important de raisonner dans une logique de complémentarité et de partenariats industriels de long terme. En effet, intégrer de l’innovation tierce implique de s’investir avec des partenaires experts qui viendront compléter l’offre en y intégrant des briques technologiques spécifiques. Attention aussi à ne pas lancer trop de partenariats à la fois pour assurer une bonne intégration. Mais au final, cette approche s’avère particulièrement vertueuse pour les éditeurs ERP qui peuvent alors garantir une qualité de service de premier plan à leurs clients, faire évoluer leurs offres en s’appuyant sur des développements réalisés par des pure player et offrir de nouvelles fonctionnalités.

 

La notion écosystémique est donc stratégique dans le monde de l’ERP. Elle permettra de faire émerger les plateformes de gestion de demain qui intégreront toutes les fonctionnalités indispensables que les entreprises vont utiliser pour mener à bien leurs opérations. Investir sur son réseau de partenaires est donc un réel moyen de développer son avantage et de continuer à innover durablement pour mettre en production des solutions sécurisées et performantes.

%d blogueurs aiment cette page :