mer. Sep 23rd, 2020

La gestion efficace des données dans un monde technologique en constante évolution

commvault - Philippe Decherat
Par Philippe Decherat, Directeur Technique chez Commvault

La grande majorité des entreprises reconnaissent aujourd’hui que leurs données sont importantes, voire critiques pour leurs opérations. Malgré cela, nombre d’entre elles ne prennent pas les mesures adéquates pour les protéger. Avec l’augmentation des fuites liées à des cyberattaques, la protection des données est capitale mais reste pourtant très souvent une préoccupation secondaire. Il est aujourd’hui impératif que les entreprises élaborent une stratégie de gestion des données, mais aussi qu’elles exploitent la technologie appropriée sous la forme d’une plate-forme. C’est ainsi qu’elles pourront prévenir les éventuelles pertes dues à des cyberattaques ou à des sinistres informatiques, et assurer la conformité et la continuité des activités.

 

Le succès (et la conformité) se trouve dans la préparation

Une stratégie de gestion des données doit spécifier exactement comment les données sont traitées à partir du moment où elles sont créées jusqu’à leur stockage dans le datacenter. Pour assurer une efficacité maximale, il est essentiel de comprendre d’abord la valeur des données pour l’entreprise : faut-il réellement les conserver et, dans ce cas-là, où doivent-elles être entreposées et pendant combien de temps ? S’il n’est pas nécessaire de les conserver, on en fait quoi ?

La conservation doit être fondée sur la valeur des données ainsi que sur la conformité à la législation en vigueur, puis mettre en place des niveaux d’accessibilité et de gestion pertinents. Les règles et principes de conservation devraient faciliter la création de processus appropriés pour identifier les données importantes et les gérer ensuite de la manière la plus efficace et la plus rentable sur le long terme.

La plate-forme de gestion des données doit à son tour soutenir la stratégie définie au préalable. Les organisations devraient s’engager activement auprès de leurs fournisseurs afin d’améliorer la gestion, la qualité et la gouvernance de leurs données. Elles seraient ainsi aidées dans la mise en conformité et pourraient tirer parti de la valeur de leurs données par le biais de l’analyse et de l’intelligence.

 

La qualité des données est la clé de l’optimisation de la valeur

L’analyse des données est essentielle pour les entreprises qui cherchent à accroître leur efficacité, à améliorer la prise de décisions et à atteindre un avantage concurrentiel crucial. Cependant, bien que le Big Data puisse ajouter une valeur importante au processus décisionnel, la prise en charge de grandes quantités de données non structurées peut s’avérer complexe. Une gestion et une protection inadéquates des données introduisent des niveaux de risque inacceptables. De plus, l’analyse de données de mauvaise qualité entraîne inévitablement des résultats décevants qui peuvent nuire à la bonne prise de décisions.

L’émergence de DataOps, une méthodologie automatisée et orientée processus visant à améliorer la qualité de l’analyse des données, vient renforcer la nécessité d’en améliorer la gestion. La conduite d’analyses plus rapides et plus complètes est essentielle pour tirer parti de la valeur des données, mais cela n’est possible que si elles sont gérées correctement, si les protocoles de gouvernance appropriés sont en place et si leur qualité est maintenue à un niveau optimal.

Les Dark Data, c’est-à-dire toutes les données appartenant à une organisation qui n’ont pas classées ou dont elles n’ont pas connaissance, sont l’ennemi de l’intelligence des données. Si une organisation ne sait pas de quelles données elle dispose ou ce qu’elles signifient pour son activité, elles n’ont aucune valeur. Ce manque de sensibilisation pourrait également entraîner une violation de la législation comme la Loi sur la protection des renseignements personnels (PoPI) ou le Règlement général sur la protection des données (RGPD).

Une plate-forme de gestion des données centralisée et conforme, avec des contrôles appropriés en place, peut garantir que les données sont correctement saisies et classées. Une solution sophistiquée est également capable d’analyser les données et de déterminer leur valeur pour l’entreprise, en identifiant ce qu’il faut conserver et ce qui peut être supprimé. Cela se traduit par des réductions de coûts puisque les entreprises n’ont pas besoin d’acheter de l’espace de stockage inutile pour des données inutiles.

 

Se préparer pour le futur

Au fur et à mesure que les volumes de données continuent d’augmenter et que la technologie évolue, les défis de la gestion des données évoluent également. L’un des défis à venir est de savoir comment protéger les applications sans serveur. Ceci doit être géré via des interfaces de programmation d’application (API) entre les fournisseurs d’API, quel que soit l’endroit où se trouvent les données.

L’Edge Computing modifie également la façon de traiter les données en incluant la périphérie des réseaux. La sécurité est un défi croissant, la vitesse et le volume de création de données rendent leur gestion essentielle. La protection des données dans le multi-cloud est une autre exigence croissante. Les environnements hybrides présentent de nombreux avantages. Cependant, assurer la sécurité des données dans un environnement aussi complexe signifie qu’il est plus important que jamais de trouver le bon partenaire de gestion des données.

La technologie est en constante évolution, et la gestion des données devrait l’être aussi. Les organisations doivent prendre davantage conscience de leurs données et de leur valeur, afin de pouvoir prendre de meilleures décisions pour les protéger et les utiliser à bon escient. Elles doivent également s’assurer de collaborer avec le bon partenaire de gestion des données pour répondre aux impératifs commerciaux et aux exigences de conformité.