mer. Jan 22nd, 2020

La technologie impacte les valeurs humaines, notamment à travers la Réalité Virtuelle

usage
Etude par Lenovo
  • Plus d’un tiers (38 %) des personnes interrogées pensent que la technologie actuelle rend les gens plus ouverts et tolérants car elle permet de s’intéresser aux vies de chacun dans le monde.
  • 35 % affirment que la technologie rend plus compréhensif et 32 % pensent qu’elle rend plus bienveillant.
  • 66 % estiment que la réalité virtuelle (VR) a le potentiel d’améliorer la compréhension d’autres cultures.

 

Tandis que peu réfutent le fait que la technologie contribue à l’amélioration des conditions de vie, une nouvelle étude globale menée par Lenovo a dévoilé qu’une part importante des personnes interrogées ont le sentiment que la technologie a le pouvoir de nous rendre plus compréhensifs, tolérants, bienveillants et ouverts d’esprit.

L’étude a interrogé plus de 15 000 personnes originaires des États-Unis, du Mexique, du Brésil, de Chine, d’Inde, du Japon, du Royaume-Uni, d’Allemagne, de France et d’Italie. Elle a permis de révéler que neuf participants sur dix (89 %) pensent que la technologie joue un rôle majeur dans leur vie quotidienne et que 84 % estiment qu’elle améliore leur vie.

 

Bien qu’il soit possible de supposer que la technologie affecte les vies de chacun principalement en aidant à accomplir les tâches du quotidien (telles que les e-mails, le streaming, etc.), Lenovo a découvert que dans de nombreux cas, elle affecte également fortement les valeurs humaines.

Par exemple, 38 % des participants pensent que les appareils intelligents tels que les PC, les tablettes, les smartphones et la VR rendent les gens plus ouverts d’esprit et tolérants. Plus d’un tiers (35 %) pense aussi que la technologie rend plus compréhensif et empathique.

Il est probable que la montée des réseaux sociaux et des plateformes de partage de vidéos en soient la clé. En effet, ils permettent de connecter des gens de différents pays et de différentes cultures en leur offrant une vision de leur vie via des publications sur les réseaux sociaux, des vidéos et d’autres types de contenu. 70 % de personnes interrogées pensent que la technologie attise la « curiosité », largement dû au fait qu’elle offre une fenêtre sur le monde et autrui.

 

L’étude a également dévoilé qu’un tiers (32 %) pense que la technologie rend plus bienveillant. Il est probable que ce soit le résultat de la prévalence accrue des plateformes de dons caritatifs permettant aux gens de faire des dons en ligne et de partager leurs actions via les réseaux sociaux.

Les participants à l’étude pensent également que les technologies émergentes pourraient affecter davantage les valeurs humaines à l’avenir. En effet, deux tiers (66 %) affirment que la VR a le potentiel de développer l’empathie et la compréhension, et d’aider les gens à être connectés émotionnellement à d’autres personnes du monde entier en voyant le monde au travers de leurs yeux.

 

L’étude met également en lumière des différences intéressantes entre les pays. Par exemple, le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine semblent être les pays qui croient le plus en la capacité de la technologie à affecter positivement les valeurs humaines. Par exemple, 90 % des participants en Chine pensent que la VR a la capacité d’améliorer la compréhension humaine, contre 88 % en Inde et 81 % au Brésil. En comparaison, seuls 51 % pensent que c’est le cas au Japon, un pays particulièrement avancé technologiquement, tandis que le chiffre le plus bas a été recensé en Allemagne (48 %).

Les participants à l’étude ont également souligné : « La VR offre à ceux qui pensent le monde parfait un aperçu de la vie d’autrui et leur permet de se rendre compte de la souffrance et de la peine qu’endurent certaines personnes au quotidien. »

Bien entendu, une même pièce a toujours deux faces, et certains participants ont au contraire le sentiment que la technologie peut diviser les gens. Par exemple, 60 % des participants à l’étude s’accordent pour dire que la technologie rend les gens plus critiques à l’égard d’autrui, particulièrement par le biais des réseaux sociaux.

La nature « instantanée » d’Internet a également des effets secondaires. Par exemple, 43 % des participants pensent que la technologie affecte négativement la patience des gens, tandis que 59 % disent qu’elle peut rendre « fainéant » et 49 % « égoïste ».

En tant que compagnie technologique mondiale, Lenovo pense que la technologie peut être utilisée pour faire le bien, et qu’avec une adoption généralisée, il est important de donner l’exemple en mettant en avant des qualités comme l’empathie et la tolérance.

 

Jocelyn Brewer, psychologue et fondatrice de Digital Nutrition, commente :

« La technologie est souvent accusée d’affaiblir l’empathie, la capacité innée de la plupart des êtres humains à identifier et comprendre les émotions et expériences d’autrui. Toutefois, lorsque l’on exploite les progrès technologiques à des fins positives, elle peut aider à promouvoir des expériences plus riches qui développent l’empathie et poussent les gens à agir pour des causes qui leur tiennent à cœur. »

« Développer la capacité à imaginer et connecter les expériences et perspectives d’une multitude de personnes différentes peut aider à améliorer la santé mentale et à stimuler des relations plus profondes et significatives. La technologie peut être utilisée pour compléter nos connexions, pas forcément comme fondation. »

 

Dilip Bhatia, vice-président de l’expérience client et utilisateur chez Lenovo, commente :

« De diverses façons, la société devient plus polarisée, et nombre d’entre nous sont entourés de ceux qui partagent la même vision et les mêmes opinions. Ceci peut renforcer des visions justifiées ou erronées et amener à vivre dans une sorte de caisse de résonance. Nous pensons que la technologie intelligente a le pouvoir de transformer nos visions du monde de façon intelligente, en les mettant à la place d’autrui et en leur permettant de vivre leur vie par procuration, ce qui peut conduire à une meilleure compréhension du monde et de l’expérience humaine. »

« Il est possible d’y parvenir via l’utilisation d’une technologie intelligente pour connecter des gens d’horizons variés ou en offrant la possibilité de découvrir leur monde en VR. Plus l’ouverture à la diversité est importante, plus les êtres humains seront susceptibles de faire preuve d’empathie. Et c’est une bonne chose. »

 

À propos de cette étude

Lenovo a interrogé 15 226 personnes en sept langues et dans 10 marchés mondiaux, dont les États-Unis, le Mexique, le Brésil, la Chine, l’Inde, le Japon, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et l’Italie. L’échantillon de participants est représentatif à l’échelle nationale d’une population adulte en ligne (18 et plus) de chaque marché.

L’étude a été menée du 31 mars au 27 avril 2019 et la marge d’erreur globale est de plus ou moins 1 point de pourcentage (pour un niveau de certitude de 95 %) ; la marge d’erreur au sein de chaque pays est de plus ou moins 3 points de pourcentage (pour un niveau de certitude de 95 %). L’étude a demandé aux participants leur vision du rôle de la technologie dans leur vie et dans la société, de nos jours et à l’avenir.

Les opinions exprimées dans cet article sont uniquement celles du contributeur
et ne reflètent pas celles de Les-Experts.tech.

%d blogueurs aiment cette page :